Recherche scientifique au sein de l'IRR

L’IRR a pour but de promouvoir la recherche en médecine physique et réadaptation (MPR). Avant tout basé sur une optimalisation de la prise en charge des patients au sein de la CRR les travaux de l’institut ont apporté un éclairage nouveau sur cette discipline médicale.

Garantir aux patients les meilleurs traitements à la lumière des connaissances les plus récentes, faire rayonner la CRR comme pôle d’excellence ou encore connaître le devenir des patients après leur hospitalisation font partie des objectifs stratégiques de l’IRR. Sur la base de travaux préliminaires un axe de recherche centré sur les liens étroits qui unissent la douleur et l’activité, ainsi que sur l’influence de ces deux paramètres sur la reprise du travail a été développé en 2013. Ce projet original, soutenu par la loterie romande, s’intitule « Etre actif avec la douleur ».

Pertinence de cette recherche
Pourquoi la création de cet axe de recherche est-elle si importante ? Les patients hospitalisés dans les cliniques de réadaptation de la Suva présentent une foule de diagnostics différents ce qui peut compliquer la recherche.
En savoir plus
Comment agir ?
Les études OUTCOME et INTERMED effectuées à la CRR ont démontré que le succès d’un processus de réadaptation est fortement lié et prédit par des facteurs dits bio-psycho-sociaux.

En savoir plus
La caractérisation des patients
Confronté à des douleurs chroniques, tout le monde ne réagit pas de la même manière. Trois types de comportements ont été décrits dans la littérature


En savoir plus
La caractérisation de l’activité
Grâce à l’utilisation d’un accéléromètre nous pouvons monitorer objectivement et précisément le niveau d’activité de nos patients.


En savoir plus
La caractérisation de la douleur
Il existe plusieurs subdivisions principales dans la caractérisation des douleurs chroniques. On parle ainsi de douleurs nociceptives, neuropathiques, mixtes ou fonctionnelles, par exemple.

En savoir plus